La mode.
On le sait maintenant, tout le monde le dit :

« C’EST L’UNE DES INDUSTRIES LES PLUS POLLUANTES AU MONDE »

Un constat plein d’amertume.

Les usines textiles de grande distribution et leur culture du coton épuisent nos ressources d’eau et polluent les terres avec des pesticides et des engrais (Merci Monsanto). Des dégâts qui se répercutent directement sur l’humain. Dans certains villages d’Asie, chez les agriculteurs, dans les filatures, dans les usines de confection, les cas de cancers ou de maladies mentales dus aux produits chimiques ou aux teintures sont en hausse. 

Nous courrons également des risques en tant que consommateurs.

De mauvaises habitudes.

Les habitudes du consommateur, avec toujours plus de collections à l’année, des vêtements toujours moins chers et livrés sous 24 ou 48h aux quatre coins du globe, poussent les industries à faire tourner leurs machines jour et nuit avec des ouvriers, pour la plupart, exploités et sous-payés. 

Vos vêtements voyagent plus que vous !

En effet, avant de prendre place dans nos placards, nos vêtements parcourent une bonne partie du globe. Entre le pays où est produite la fibre, celui où le vêtement est confectionné, puis enfin, là où il est vendu. Le comble c’est qu’il retourne parfois d’où il vient pour sa fin de vie. Résultat, beaucoup d’énergie, de carburant, et de Co2 utilisés. Un bilan carbone désastreux.

Triste constat, certes, mais pas irréversible. 

Et nous dans tout ça ?

Nous devons changer les choses. Avant même sa création, le studio odyssée a cherché comment mettre en place le respect des travailleurs et de l’environnement dans l’ensemble de son cheminement créatif. Ayant pris conscience des travers de cette industrie et partant de zéro, nous nous devions de bâtir de bonnes bases. La question de notre impact environnemental et social a été, et sera toujours, au centre de nos préoccupations. Nous ne sommes pas parfaits, loin de là, mais nous avons ciblé les points importants qui pourraient faire de nous, la marque éthique et transparente que nous souhaitons être. Nous vous en ferons part dans de futurs articles.

Nous vous invitons donc à vous abonner à notre newsletter afin de suivre nos changements et nos solutions vers cette longue odyssée du savoir « mieux » faire.

Laisser un commentaire